Turn Desktop View Off
360

VERSEAU



 POUR UNE VOYANCE GRATUITE ET PERSONNALISÉE PAR NOTRE ÉQUIPE CONTACTEZ LE 01.75.75.43.39

 

Verseau signe astrologique

20 janvier - 18 Février

AIR, FIXE, MASCULIN

Le Verseau est un visionnaire. Il ne se contente pas du présent, il veut œuvrer pour le futur. Il n'a pas peur de ses émotions, sait s'en détacher quand nécessaire. Il vit énormément sur le plan de l'amitié.
Signe hors normes, l'individu de ce signe aime bousculer le statut-quo.  Il est in-conventionnel dans son comportement, voire rebelle. C'est un constructeur qui aimera s'investir dans des associations ou prendre des voies nouvelles pour améliorer la vie en société. Il aime la liberté.  

"Je ne suis pas d'accord ! Rien n'est encore parfait, cette idée doit profiter au plus grand nombre, nous devons réformer.. je forme un syndicat !".

De nature angélique, il avance en marge des contraintes, avec, pour bagage, son esprit d'avant-garde et le sens inné de la fraternité.

En terme de climat :
› indépendance et originalité
› non conformiste, avant-gardiste, progressiste
› fraternel, humanitaire, solidaire mais autonome

En terme de besoins psychologiques :
› besoin d'indépendance, refus des contraintes
› recherche l'originalité et le non-conformisme
› besoin d'un idéal humanitaire ou progressiste

En terme d'objectif :
› développer son sens de la coopération en accédant à la conscience du groupe

En terme d'archétype :
› le génie
› le révolutionnaire
› le diseur de vérité

En terme de comportement :
› le plus subtil de tous les signes : nature angélique, transparente et légère
› détaché des choses du monde : la passion l'effleure sans l'ébranler, serein, il espère...
› don de soi, sincérité, large accueil, bon conseiller, sens humanitaire et fraternel très développé
› volonté défaillante : ne fait pas toujours ce qu'il devrait pour être à la hauteur de son idéal. Cède trop facilement aux sollicitations des autres
› n'aime pas se battre, ni affronter, préfère esquiver ou négocier
› compense une certaine infériorité physique par une supériorité mentale et intellectuelle
› vers la sagesse, tend à planer au dessus des choses, peu de repères temporels
› indépendant, altruiste, éternel vagabond de l'Univers, a du mal à s'attacher aux gens comme aux choses

LE VERSEAU AU MASCULIN

Comment le reconnaître ?

On le reconnaît à ce qu'il a l'air d'un ange ... l'arcade sourcilière haute et arrondie lui fait un œil étonné, naïf et bon. Souvent, avec l'âge, les pattes d'oies - signe de bienveillance - s'accentuent. Le nez est petit, droit, un peu arrondi ; la bouche bien dessinée, le front haut, style « penseur », Ce cérébral a l'âme tendre ... et le porte sur son visage. Les cheveux sont, le plus souvent, légers, blonds. Ceux qui comprendront ce qu'ont en commun Mozart, Lord Byron, James Dean, Claude Rich ou Couve de Murville seront à même de reconnaître un Verseau. Certains, cependant ont l'œil noir, un regard fixe qui leur donne l'air halluciné, absent. Le corps est mince, la démarche nerveuse, un peu sautillante. Le Verseau rit avec ses yeux. Parfois, il fronce le nez, comme les lapins, pour dire bonjour, de façon drôle et gentille. Souvent beau, par la finesse des traits et par une élégance naturelle du geste ou de l'attitude. Il séduit par l'intelligence, l'humour, la douceur du regard. Jamais en jouant les « gros bras ».

Comment se porte-t-il ?

Fatigable, le Verseau doit à tout prix éviter le surmenage. Il est sujet aux vertiges, malaises et pertes de conscience soudaines. Cet émotif, ce « sensitif » pâlit sous l'effet de la colère ou de la surprise. La fonction physiologique la plus perturbée : la circulation sanguine, avec son cortège de varices, d'ulcères variqueux, d'hémorroïdes et, après l'âge mûr, de risques d'artériosclérose. Il n'a pas le sang riche et, dans la jeunesse surtout, semble prédisposé à l'anémie. Le cœur lui joue parfois des tours, par contrecoup de la nervosité et de la faiblesse des artères ou des vaisseaux ... ou, s'il n'est pas raisonnable, du surmenage. Parmi les troubles les plus graves qui puissent l'affecter, citons la paralysie, les ennuis moteurs, l'hémiplégie. Parmi les plus bénins, avec une tendance à l'insomnie, les entorses, foulures ou tout ce qui peut affecter les chevilles ou les jambes. La vision est rarement parfaite et le signe fournit bon nombre de myopes, d'astigmates ou de sujets souffrant d'anomalies de la vue. Les Verseaux risquent parfois des accidents de voiture, alors qu'ils conduisent bien, mais trop vite, parce qu'il y aura une « panne d'attention » à un moment donné. C'est la « discontinuité » uranienne ; la distraction en fait partie. (Le seul homme que je connaisse qui soit entré tout habillé dans son bain est un Verseau.) De même, on trouvera chez cet être doux, indulgent, de soudains accès de colère qui terrifient l'entourage autant qu'ils le surprennent. Tout comme ses soudaines manifestations « paranoïaques », le Verseau doit préserver son sommeil car il y puise une bonne partie de son équilibre. Avec l'âge, il apprendra à exploiter ses insomnies de son mieux en s'instruisant et en lisant. Il évitera donc le café, le tabac, les excitants. L'ennui étant le pire ennemi de sa santé, il établira de fréquentes coupures dans son rythme de travail, s'accordera des moments de détente, des ruptures d'habitudes surtout. Il a trop tendance à oublier le monde qui l'entoure lorsqu'il joue les « savants Cosinus ». Et si personne ne lui rappelle qu'il doit se nourrir, dormir, ouvrir ses fenêtres et marcher, il peut aussi bien rester huit jours penché sur ses grimoires ! Dans une pièce en un acte dont j'ai oublié le titre et l'auteur, on voyait un « doux savant » vivant seul dans une chambre. Par un système de poulies, il « envoyait » au plafond son lit et un jambon qu'il descendait quand il avait faim. Nul doute qu'il s'agisse là d'un personnage Verseau ! Il a intérêt à manger des aliments qui contiennent du phosphore, comme le poisson, du magnésium, du fer et des vitamines. Les fruits, qu'il a tendance à négliger, lui font le plus grand bien. Il n'aime pas les plats compliqués ou trop riches. Il lui faut de la diversité; c'est un « grappilleur », amateur de cuisine chinoise, de hors-d’œuvre ... et de douceurs. Le ski, le tennis, le ping-pong, l'escrime, les sports qui exigent de l'adresse et de la réflexion sont excellents pour lui. Natrum Muriaticum compensera ses tendances à l'anémie.



Comment réagit-i l?

Il n'est pas facile de décrire le Verseau car c'est un monde de paradoxes et de contradictions. Parmi les « constantes » de son caractère, citons l'extrême indépendance, l'horreur des contraintes et des chemins battus, l'originalité de pensée, la curiosité d'esprit, le goût de l'expérience. Pour lui, tout est bon à connaître; de préférence ce que les autres n'ont pas encore découvert. Cet être sensible, qui a le sens de l'amitié, de la bonté « on n'est jamais assez bon », disait Marivaux, cet autre Verseau, peut être étrangement absent et indifférent. La contradiction fondamentale de sa nature tient au fait que cet être cérébral, mû par l'intelligence, par les idées, réagit presque exclusivement aux sentiments et à l'affectivité. D'où son sa crédulité, sa surprenante naïveté. Il n'y a pas en lui trace de malice. Les Verseaux passent leur vie à se battre contre le conformisme, les esprits rétrogrades. Susceptibles et « soupe au lait », ils oublient cependant les injures ... dès lors qu'ils ont compris les raisons qui ont fait agir leurs adversaires. Indifférents à la fortune, ils peuvent gagner beaucoup d'argent et le perdre en un jour dans une spéculation ou un projet. Ils s'adaptent sans effort à toutes les situations, n'aiment que l'imprévu. Timides, il leur faut du temps pour acquérir de l'aisance en société mais, ceci acquis, ils sont ravis de briller. Ces solitaires ne prisent rien tant que les contacts humains. Ils invitent volontiers leurs amis, comme ceux que le hasard met sur leur route mais ils se livrent peu. Aimables, avec un côté courant d'air. Amoureux de l'utopie, plus attachés au futur qu'au présent, passionnés de science-fiction (Jules Verne, Orwell), ces être complexes offrent toutes les apparences de la simplicité.

Pour quoi est-il fait ?

Par sa vocation de bricoleur, l'astuce et l'adresse dont il fait preuve, il réussit dans toutes les professions manuelles ou artisanales mais il est toujours regrettable de ne pas « pousser » un jeune Verseau capable de mener à bien des études brillantes ; pour peu qu'il parvienne à accepter l'enseignement qu'on lui donne. C'est l'ingénieur, le technicien, voire le technocrate, passionné de théorie, le chercheur par excellence et c'est pourquoi la voie scientifique lui est ouverte. Il s'intéressera à la biologie, à la physique et à la chimie, à la médecine et à l'électronique, à pratiquement toutes les techniques d'avant-garde. Celles-ci recouvrant aussi bien les sciences de l'homme, de la sociologie à la psychologie. Ses idées sont révolutionnaires mais c'est un individualiste acharné. Il rêvera de vie communautaire, à condition que tout le monde respecte sa liberté et qu'on ne lui impose rien. Il croit que « l'action est monarchique » mais que seule la démocratie est acceptable. C'est pourquoi, sans doute, tant de Verseaux occupent une position marginale dans la société ... ou connaissent un destin en forme de courbe de température agitée. Cela leur convient d'ailleurs, puisqu'ils ont horreur de la répétition et que toute expérience les passionne. Le Verseau est le plus inventif des signes. Sa paresse le rend ingénieux. Par malheur, il vit en avance pour son temps, pour cette raison, ses théories risquent d’être rejetées. Il ne décourage pas. D'ailleurs, les idées l’intéressent plus que les faits, les projets plus que les réalisations. Ce qui en politique est un danger. Il n'est pas rare qu'il ait du génie...

Comment aime-t-il ?

Ici les contradictions deviennent inextricables ... Si le Verseau parvenait plus souvent à savoir ce qu'il veut, sa vie affective serait plus heureuse. Il aime avec sincérité, du moins le croit-il. Mais il a si peur d'aliéner sa liberté que le jour où il est question  d'engagement, il trouve mille prétextes pour prendre la fuite quitte à se dire ensuite très malheureux. Il aura donc le choix entre des amourettes sans lendemain, des aventures charmantes qui ne le satisferont pas ou des amours impossibles pour des femmes belles et inaccessibles. Celles-ci lui procureront toute la gamme d'émotions auxquelles il aspire, sans avoir à craindre qu'elles lui « mettent le grappin dessus ». Il lui reste une solution « raisonnable » le mariage d'amitié et de complicité, avec une fille intelligente et drôle, indépendante dont il partagera le lit sans qu'il y ait jamais d'obligation pour personne, dans le plus parfait respect d'une liberté mutuelle. Quoi qu'il en soit il préférera toujours l'union libre au mariage conventionnel et bourgeois. De tout le Zodiaque, il est sans doute le moins misogyne, prêt à faire sa place, dans l'égalité, à la fille qui méritera son estime. Mais, avant de trouver son « merle blanc » il pourrait bien additionner les divorces et les ruptures.

Et si c'était ...

Si c'était un animal : ce serait un oiseau, de préférence une alouette, une mouette ou une cigogne ... Peut-être une hirondelle.
Si c'était un arbre. Un peuplier ou un mélèze.
Une plante : la mousse, la fougère, le lichen.
Une fleur : l'azalée, la campanule, l'œillet de poète.
Un condiment :  le coriandre.
Si c'était un métal : le chrome, le radium, l'uranium.
Une couleur : le bleu de cobalt, le bleu-vert ou le gris vert.
Une pierre : la pierre du Labrador, le saphir étoilé, le cristal.
Une saveur : subtile ...
Un parfum : le vétiver.
Et si c'était un instrument de musique: le hautbois ou la flûte, peut-être le piano.
Et un objet de collection : des pierres brut, des masques, des gadgets amusants et inutiles ...

LE VERSEAU AU FÉMININ

Comment la reconnaître ?

Là encore, il faut distinguer  l’« angélique » (Kim Novak, Mick Micheyl, Suzanne Fion, Marie Daems) au visage fin, au regard rêveur et étonné, à l'air distrait, à la carnation transparente et l'  « uranienne », plus dure, au regard souvent  fixe ... Beaucoup plus « femme fatale », évocatrice d' Antinéa, reine de l'Atlantide et grande croqueuse d'hommes, née de la féconde imagination de Pierre Benoît. Elle s'habille de façon excentrique, avec du goût, et porte des bijoux  barbares (Juliette Greco, Jeanne Moreau). La femme Verseau a un visage ovale, avec des pommettes hautes et saillantes, un front aux tempes étroites. Le nez est parfait ; la bouche rarement grande mais bien dessinée ; le corps est généralement mince. C'est une nerveuse. L'équilibre n'est pas toujours parfait et on la voit parfois, dans la rue, marmonner pour elle seule des propos incompréhensibles, l'œil hagard, la bouche tordue par un rictus, la démarche inquiète ou le geste brusque. Du moins est-ce le cas de l'Uranienne poussée à la caricature. La femme Verseau du type « angélique » vieillit bien ; son air naïf et la clarté de son regard s'accentuent ; le teint reste clair ; l'œil se voile de mélancolie et de douceur et on ne voit bientôt plus que lui. Les gestes sont étroits, comme si une forme de timidité emprisonnait ce corps d'apparence fragile.

Comment se parte-t-elle ?

Il est évident qu'elle doit compter avec sa nervosité ou, plus encore, se défier de son côté « persécuté ». Comme elle est en outre résolument non-conformiste et quelque peu excentrique, elle passe pour une « douce toquée », victime de l'incompréhension des esprits bourgeois. Elle a besoin de calme et doit fuir les émotions violentes, tout ce qui peut renforcer sa tendance au « survoltage ». Ne possédant pas une santé de fer, elle doit ménager ses forces, essayer de préserver son sommeil, boire des infusions de tilleul et de verveine qui l'aideront à dormir en lui évitant les somnifères qui ne lui réussissent pas. Elle a du magnétisme et de l'intuition. Au Moyen Age, nul doute qu'on ait brûlé bon nombre de femmes Verseaux qui avaient à la fois les traits de caractère (insurgées, révoltées), les dons de voyance ou de guérison, en même temps que le regard étrange d'une « créature du diable ». Et comme elles étaient curieuses de tout, elles connaissaient sans doute les herbes et les simples. Et puis, par goût, elles faisaient « ce qui ne se fait pas », bravant la bêtise et le conformisme, jouant peut-être aussi les avorteuses, parce qu'elles se voulaient libres ...Parmi les troubles dont la femme du Verseau souffre fréquemment, il faut citer les ennuis circulatoires, surtout au niveau des jambes qui sont souvent lourdes ou atteintes de varices. Elle est sujette aux rhumes, aux allergies, aux ennuis respiratoires. Elle déconcerte les médecins qui ne comprennent rien aux manifestations dont elle est atteinte; on la soigne pour ce qu'elle n'a pas et on ne la soigne pas pour ce qu'elle a; même dans ce domaine, elle ne fait rien comme tout le monde ... Une chose est certaine, sa santé dépend essentiellement de son équilibre affectif et psychique. Lorsqu'elle est heureuse, elle fait preuve d'une résistance surprenante. Lemme du Verseau devra, le plus possible, soigner sa circulation sanguine, éviter la sédentarité, les longues stations debout, les métiers où l'on piétine. Comme le natif du Signe, elle est sujette à l'anémie et souffre d'une hypotension plus ou moins chronique; d'où sa grande fatigabilité, ses moments d'épuisement, ses vertiges, ses saignements de nez. Elle se fait des bleus ... Souvent, elle souffre d'ennuis vertébraux, de déplacements de disques, de vertèbres tassées, de contractures musculaires au niveau du dos et surtout de la nuque. Les torticolis sont fréquents. Les gencives saignent facilement, les dents se déchaussent. On lui recommandera le recours aux vitamines, les infusions, les calmants légers, les citronnades chaudes, sucrées au miel et additionnées d'un jus d'orange, la cuisine légère et surtout variée. Son appétit a souvent besoin d'être stimulé.

Comment réagit-elle ?

Une fois de plus, ne résistons pas au plaisir de citer Conrad Moriquand : La femme du Verseau est ambiguë et paradoxale, pleine de délicatesse et d'incohérences, insurgée sur tous les plans. C'est une nature cérébrale qui se guide uniquement par les sentiments, en marge de tous les conformismes. Idéal très élevé en dépit du désordre de l'existence et de son romantisme. Elle a plusieurs visages. A la fois crédule, intelligente et enfantine, capricieuse et butée,  généreuse et agressive, ayant de la grandeur d'âme et parfois mesquine, capable de coups de têtes, dévouée à ses amis, dure pour ses maris, défendant des idées d'équité et commettant des injustices, exprimant avec courage ses opinions mais s'imprégnant de celles des autres, aimable avec des colères hystériques, passionnée avec des manies, douée et paresseuse, méthodique et bohême, ayant à la fois le goût de l'ordre et de l'anarchie ... Il n'est pas toujours facile de se frayer un chemin dans cet univers de contradictions. Ses idées, d'ailleurs, sont le plus souvent en opposition avec les faits de sa vie. Cela ne déconcerte que les autres. Mais il faut lui rendre cette justice, c'est qu'elle s'efforce de progresser, recherche les êtres intelligents et généreux, s'enrichissant à leur contact, curieuse d'apprendre sur elle-même, sur la vie, sur le monde, l'occulte, les mécanismes de l'inconscient, tout ce qui pourrait donner une clef pour l'avenir, permettre de comprendre l'esprit humain. Lorsqu'elle sait conquérir son autonomie sans chercher à choquer ou à provoquer, en exploitant ses dons, la femme du Verseau qui a trouvé l'équilibre entre ses exigences intellectuelles et son affectivité apparaît comme un être remarquable et infiniment séduisant.

Pour quoi est-elle faite ?

La femme Verseau se veut libre, égale à l'homme, prête à affirmer son indépendance par tous les moyens et ne manquant d'ailleurs pas de courage lorsqu'il s'agit de conquérir son autonomie. Elle peut réussir, avec un peu d'esprit de suite car elle doit se défier de la dispersion, de l'aspect un peu velléitaire de sa nature. C'est la raison pour laquelle, sans doute, elle recherche volontiers les associations ou le travail d'équipe, au sein duquel elle trouve une plus grande stimulation. C'est sa façon à elle de s'imposer une contrainte de son choix. Quoi qu'elle touche, elle laissera son empreinte, sa marque originale; qu'elle fabrique des bijoux, écrive des livres, exerce un métier d'art, s'oriente vers la recherche, monte une maison de couture ou se lance dans l'action syndicale. Curieuse des êtres, elle appréciera surtout un métier qui la mette en contact avec les autres. Mais elle ne pourra jamais être enfermée dans un bureau à heures fixes, avec des tâches tous les jours identiques. Elle entend organiser son travail à sa guise; on peut d'ailleurs lui faire confiance, elle est scrupuleuse et tient parole. Elle est à l'aise dans les démarches, ose réclamer son dû, tenir tête à des personnages importants, à un patron ou à n'importe qui. Au pape s'il le faut. Surtout si elle a le sentiment de défendre une cause juste, de préférence révolutionnaire.  

Elle vole volontiers au secours des opprimés. On peut toujours admirer ses qualités d'organisation. Une formule qu’on entend d'ailleurs souvent dans sa bouche : « Allons vite, organisons-nous ! ». Et elle le fait admirablement. C'est là sans doute qu'elle donnera le meilleur d'elle-même. Quant aux professions qu'elle peut exercer, elles sont identiques à celles qui conviennent au natif. Elle grossit cependant le rang des marginaux, des nomades, des hippies, des adeptes de la vie communautaire. Car son ambition demeure, avant tout, de conserver le temps de vivre, de profiter de l'imprévu et d'échapper à toutes les formes d'esclavage.

Comment aime-t-elle ?

Elle rêve de merveilleuses amours, comme une petite fille romantique en quête de Prince Charmant. A ceci près que ce Prince devra avant tout être un homme admirable : grand artiste, grand penseur, grand savant, homme politique en vue, peu importe. C'est son côté « glorieuse ». Mais malheur à celui qui trébuchera sur son piédestal. La déception la rendra dure, hostile, méprisante ; elle ne pardonnera jamais à celui qu'elle aura un moment admiré de l'avoir trompée, sans jamais se demander si elle ne devrait pas se reprocher son manque de discernement. « Il a osé me faire ça! ». Elle aime les rapports inachevés, la part du rêve, un certain mystère dans les « commencements », les échanges épistolaires passionnés, dans lesquels elle fera du style, les « flirts au téléphone », l'escrime à fleuret moucheté, les jeux avec le hasard. Plus incohérente encore que l'homme du signe, la femme du Verseau se marie plusieurs fois en prônant le célibat, épouse celui qu'elle n'aime plus, se remarie avec celui qu'elle a quitté. Après cinquante ans, elle veut toujours séduire mais elle a compris qu'elle s'adaptait mieux à la solitude. Parfois aussi, elle persiste dans le mariage avec un homme qu'elle a cessé d'aimer mais dont elle a pitié, auquel elle se croit utile- et elle l'est- et dont elle cherche à être l'amie. Mais elle l'assomme de ses bavardages intarissables. Car c’est là sa façon de réagir à l'angoisse : par l'excitation, l'agitation et les flots de paroles. Contrairement à l'homme du signe, généralement silencieux comme une carpe. Elle joue les égéries plutôt que les mécènes. Pour l'homme qu'elle aime - tant qu'elle l’aime- elle est capable de tout sacrifierait son confort, son temps et sa santé. Elle pardonne les infidélités et ne déteste pas les rapports ambigus. Ce sont souvent des mères abusives - si elles ont un fils unique et si elles l'élèvent seules - Mais elles l'aiment à leur manière surtout st elles ont quelque sujet d'en être fières. Élevées dans la bourgeoisie et avec de stricts principes, elles se montreront plus « moralisantes » que les autres, jusqu'au jour où elles jettent leur bonnet par-dessus les moulins et font alors « la honte de leur famille » avec infiniment de plaisir ! Devenant plus tard de savoureuses « vieilles dames indignes ».

VERSEAU ascendant BÉLIER (Uranus-Mars) Air-Feu :

(Cf. Bélier-Verseau). Réformateur né. Homme épris de changement ; tend à vouloir tout bousculer. A cent idées par jour et autant de projets. Mais seul, il ne concrétise rien ; les réalisations passent par ses amis qui comptent plus que tout dans sa vie (Soleil en XIème Maison). Une certaine naïveté. Intérêt pour les études scientifiques, la recherche, la politique réformatrice, la médecine. Esprit de solidarité et de fraternité. Tombe facilement amoureux. Attirance pour la Balance.

VERSEAU ascendant TAUREAU (Uranus-Vénus) Air-Terre :

(Cf. Taureau-Verseau). Personnalité originale et séduisante. Libre, indépendante, farfelue et consciente des réalités concrètes. Un côté constructif. Une vie en « coups de théâtre ». Mi-éthéré mi-matérialiste. De la sincérité, une façon directe de dire les choses. Rêve d'amours impossibles, se venge sur les êtres de chair et de sang de n'être que des hommes; relations sentimentales incohérentes : infidélité absolue et jalousie totale. Attirance pour le Scorpion (Jeanne Moreau).

VERSEAU ascendant GÉMEAUX (Uranus-Mercure) Air-Air :

(Cf. Gémeaux-Verseau). Ce n'est plus un être humain mais un courant d'air ; tout se passe au niveau cérébral, avec une affectivité déroutante. Ne supporte aucune contrainte, aucun engagement ; a pourtant le sens de l'amitié, de la parole donnée. Très vif, hypernerveux, instable. Tentation nomade. : Être toujours sur les routes ; sinon, activité intellectuelle qui assure une mobilité de l'esprit. Destin difficile à tracer car il refuse une certaine réalité. Très dépensier. Artiste mais incapable de « faire carrière ». Seule, la chance peut le servir. Plus vulnérable qu'il ne le laisse paraître. Attirance pour le Sagittaire.

VERSEAU ascendant CANCER (Uranus-Lune) Air-Eau :

(Cf. Cancer-Verseau). Du charme, de la gentillesse; « frais » et enfantin. Conflit entre l'indépendance et le besoin de « giron ». Voyage mais avec un port d'attache. Intérêt pour les rapports humains, les mécanismes de la vie en tant que phénomènes scientifiques, parfois pour la vie publique. Moins armé qu'il ne le fait croire. Vie pleine de surprises et de changements. Besoin d'être aimé et compris. Tarde à devenir adulte sur le plan affectif mais peut réussir sa vie professionnelle. Attirance pour le Capricorne.

VERSEAU ascendant LION (Uranus-Soleil) Air-Feu :

(Cf. Lion-Verseau). Aussi difficile à assumer que la structure inverse. Le moi est Lion, narcissique, égocentrique, presque obsessionnellement tandis que le Verseau rêve d'amours romantiques, de rôles admirables, de fraternité humaine. Caractère ombrageux ; refuse de reconnaître son comportement autoritaire, son orgueil. Mais change s'il passe à une activité altruiste. Attirance pour le Verseau.

VERSEAU ascendant VIERGE (Uranus-Mercure) Air-Terre :

(Cf. Vierge-Verseau). Deux natures opposées. Difficiles à concilier : l'une prend tous les risques, suscite tous les changements ; l'autre s'accroche à la sécurité, au conformisme. Mais peut mettre au service du novateur Verseau l'outil efficace et méthodique de la Vierge et faire des choses admirables (Mozart). Risque de dispersion (milieu du ciel en Gémeaux). Goût du secret, silencieux, caustique. Besoin de justifier ses actes. Amours nombreuses, aventures sans engagement. Le slogan de V. Giscard d'Estaing: «Le changement dans la continuité » exprime le paradoxe de cette structure. Attirance pour les Poissons.

VERSEAU ascendant BALANCE (Uranus-Vénus) Air-Air :

(Cf. Balance-Verseau). Intelligent. Très cérébral. Tendance à juger à partir de théories et non de réalités. Tendance à l'abstraction. Besoin de plaire, de se faire accepter. Séduisant mais insaisissable. Des côtés romantiques; conflits entre le désir d'engagements profonds et le besoin impérieux de préserver sa liberté. Se marie jeune ou pas du tout ; risques d'éclatement du couple. Esprit de justice, d'équité. Foncièrement utopique. Attirance pour le Bélier (J.-J, Servan-Schreiber).

VERSEAU ascendant SCORPION (Uranus-Pluton) Air-Eau :

(Cf. Scorpion-Verseau). Souvent un destin difficile; des épreuves; bouleversements dans la jeunesse touchant la famille. Plus réaliste, volonté plus ferme, plus grande agressivité que la structure précédente. La passion : un moteur. Souvent aptitudes scientifiques, pour la recherche, la biologie, les grandes découvertes qui lui valent la gloire. Sait aller jusqu'au bout de ses convictions. Bon psychologue. Perspicace. Attirance pour le Taureau.

VERSEAU ascendant SAGITTAIRE (Uranus-Jupiter) Air-Feu :

(Cf. Sagittaire-Verseau). S'intéresse au monde, aux idées, aux sciences humaines, à tous les modes de communication. Idées généreuses ; humanitaire et idéaliste. Croit au progrès, à l'avenir, à la disparition des frontières. Aime exprimer ses idées. Très « mousquetaire », vole au secours de la veuve et de l'orphelin. Naïf, bon. Attirance pour les Gémeaux. Deux mariages ou deux unions (René Barjavel).

VERSEAU ascendant CAPRICORNE (Uranus-Saturne) Air-Terre :

(Cf. Capricorne-Verseau). Peut utiliser la connaissance du passé pour réinventer l'avenir. Goût des expériences nouvelles mais sous contrôle. Prudence qui assure l'efficacité. Tiraillé entre le désir du risque (financier en particulier) et la peur de manquer. S'intéresse à la science, aux idées mais ne se contente pas d'abstractions. Bons contacts dans la vie sociale ; très grande simplicité. Belle intelligence, à la fois d'analyse et de synthèse. Attirance pour le Cancer.

VERSEAU ascendant VERSEAU (Uranus-Uranus) Air-Air :

Pousse loin le désir de se distinguer du troupeau ; non-conformiste, jusqu'à l'anarchisme. Esprit inventif mais peu réaliste ; un côté « professeur Nimbus ». Son destin dépend de l'accueil qu'on lui fera, de l'aide qu'il recevra. Bricoleur, adroit, intelligent, délicieux et un peu fou, incapable de s'en tirer seul dans la vie mais on ne peut pas ne pas l'aimer. Attirance pour le Lion.

VERSEAU ascendant POISSONS (Uranus-Neptune) Air-Eau :

S'intéresse à l'étrange, à l'irrationnel, aux expériences qui échappent au monde connu. Veut toujours aller plus loin. Tendance au nomadisme, amour des voyages, de l'exotisme. Rêveur et idéaliste, souvent inconscient des réalités. Secret, aimant le mystère. A des amis fidèles que sa personnalité séduit. Servi aussi par le hasard. Dans la jeunesse, souvent des complexes ou des problèmes nés de la relation au père, perturbée ou déficiente. Attirance pour la Vierge.

 

BÉLIER - TAUREAU GÉMEAUX - CANCER - LION - VIERGE - BALANCE - SCORPION - SAGITTAIRE - CAPRICORNE - VERSEAU - POISSONS

amour amour dimanche amour jeudi amour lundi amour mardi amour mercredi amour samedi amour vendredi amour voyance année personnelle arithmomancie astres astro amour astrologie astrologie 2016 astrologie amoureuse astrologie et affinites astrologie et amour astrologie gratuite avenir par les cartes balance balance 2016 balance en maison balance et affinités amoureuse balance et amour balance et l'amour base de donnees astro base de données astro bélier bélier 2016 bélier et affinités amoureuse bélier et amour cancer cancer 2016 cancer et affinites amoureuse cancer et amour capricorne capricorne 2016 capricorne et affinités amoureuse capricorne et amour cartomancie cartomancien cartomanciens cauchemar cauchemar signification chance clairvoyance clair voyance compatibilité amoureuse compatibilité astrologique compatibilités amoureuses compatibilités astro compatibilités astrologiques conseil amour conseil amour du jour conseil du jour conseils amour cycles de séduction cycle séduction flash voyance gémeaux gémeaux 2016 gémeaux et affinités amoureuse gémeaux et amour horoscope horoscope 2016 horoscope amour horoscope bélier 2016 horoscope cancer 2016 horoscope capricorne 2016 horoscope dimanche horoscope du jour horoscope gratuit horoscope grauit horoscope gémeaux 2016 horoscope jeudi horoscope lion 2016 horoscope poissons 2016 horoscope quotidien horoscope sagittaire 2016 horoscope samedi horoscope scorpion 2016 horoscope taureau 2016 horoscope vendredi horoscope verseau 2016 initiation astro interpretation astrologique interpreter un theme interprétation astrologique interprétation des rêves interprétation prénom interprétation rêve interprétations astrologiques interprétation signe astro interprétation signes astrologique interprétations prénoms interpréter rêve interpréter un rêve interpréter un thème interroger astres Jupiter lion lion 2016 lion et affinités amoureuse lion et amour magie blanche magie noire maisons astrologiques mercure médium médiums Neptune numérologie 2015 poissons poissons 2016 poissons et affinites amoureuse poissons et affinités amoureuse poissons et amour poissons et l'amour previsions astro previsions astrologiques previsons astro prédiction prédictions prédictions 2016 prédictions amour prédictions chance prédictions gratuites prénom prénoms prévenir l’avenir prévisions 2016 prévisions astro prévisions astro 2015 prévisions astro 2016 prévisions astrologique prévisions astrologiques prévisions astrologiques 2016 prévisions chance prévisions numérologie 2015 rituel rituels Rêve rêve d'un jour rêve nuit sagittaire sagittaire 2016 sagittaire et affinités amoureuse sagittaire et amour scorpion scorpion 2016 scorpion et affinités amoureuse scorpion et amour secteurs astrologiques sentiments signe astro signe astrologique signes astrologiques signes astrologiques et amour signification prénoms signification rêve significations des rêves symboles des cartes séduction taromancie taro mancie tarot de Marseille taureau taureau 2016 taureau en maison taureau et affinités amoureuse taureau et amour theme astral thème astral thème natal transits astrologiques venus verseau verseau 2016 verseau et affinités amoureuse verseau et amour verseau et l amour vierge vierge 2016 vierge et affinités amoureuse vierge et amour voyance voyance amour voyance chance voyance flash voyance gratuite voyance inexpliquée voyance mobile voyance par sms voyance par telephone voyance seduction voyance sms voyance telephone voyant voyants